Education canine : les méthodes pour éduquer son chien

Le chien est un animal domestique dont la présence présente plusieurs avantages pour le propriétaire. Il assure dans un premier temps la sécurité de la maison qui l’abrite. Dans un second temps, c’est un animal de compagnie qui joue bien le rôle d’ami fidèle aussi bien pour vous que vos enfants. Avec sa joie de vivre, il procure la bonne humeur à son patron pour changer ses humeurs tristes et améliorer ses moments de stress. Les propriétaires de chien courent donc moins les risques de maladies cardiovasculaires.

Cependant, pour être un heureux propriétaire de chien et avoir une bonne relation avec son animal, il faut lui inculquer les bonnes manières en l’éduquant. Quels sont les avantages liés à l’éducation des canins. Découvrez les différentes méthodes avec le budget nécessaire pour dresser votre chiot.

En quoi consiste l’éducation d’un chien et pourquoi faut-il le faire ?

Tout comme on éduque un enfant pour qu’il ait le savoir-vivre, les animaux de compagnies aussi ont besoin d’être éduqués. Éduquer et dresser son chien est donc une étape très importante dans la vie de l’animal. Elle va déterminer la manière de se comporter du chien dans votre maison. Si vous voulez que votre chien soit sociable, qu’il soit un bon ami, il faudra le lui inculquer. Il ne s’agit pas d’être tout le temps agressif avec l’animal pour l’obliger à faire vos désirs.

Mais, il convient de lui montrer avec fermeté ce qu’il faut faire et ce qu’il ne doit pas commettre. Ainsi, vous pouvez déjà montrer à votre chiot où il doit faire ses besoins. Vous pouvez aussi, pour éviter qu’il quémande de la nourriture à table, définir ses heures de repas. Au constat des comportements négatifs chez le chien, par exemple s’il saute sur tous les invités, c’est l’éducation que vous lui donnez qui l’amènera à délaisser ses habitudes.

L’éducation du chiot comprend aussi sa socialisation avec d’autres chiens pour éviter qu’il prenne peur à la vue d’autres animaux ou qu’il soit agressif vis-à-vis d’autres chiens. C’est également l’éducation qui va amener le canin à contrôler son envie d’aboyer à tout bout de champ.

À quel moment commencer l’éducation du chien ?

chiot de deux mois

La canine passe les deux premiers mois de son existence chez sa génitrice. Pendant ce temps, son éducation est assurée par cette dernière. Mais, passé cette période, celui qui l’adopte doit prendre le relai pour lui inculquer la manière de vivre juste à ces yeux.

Éduquer son chien dès l’adoption

Dès l’adoption du chien à 2 mois, son éducation doit commencer. En réalité, vous ne devez pas attendre que le chien adopte les mauvaises manières avant de lui apprendre à les laisser. Il sera plus compliqué de corriger de mauvaises habitudes qu’il a déjà prises en plusieurs mois que lui mettre de nouvelles notions dans la tête. Certaines personnes habituent leur chiot à faire ses besoins dans le salon sur des papiers journaux soi-disant espérant leur changer de méthodes une fois qu’il sera devenu plus grand.

Ce raisonnement par exemple n’aide guère le chien. Il aura du mal à laisser la première attitude et risque de s’embrouiller. Il faut donc dès son arrivée dans votre demeure lui montrer sans modification et fermeté les comportements qu’il doit adopter tout au long de sa vie au sein de votre ménage. Cependant, un chiot est comme un enfant, il a besoin de temps pour apprendre et s’habituer à la routine que vous lui imposez.

De plus, les chiens sont naturellement joueurs. Le chiot aura donc tendance à faire quelques bêtises qu’il faudra essayer de comprendre. N’en venez pas à des punitions tout le temps. Il faudra aussi l’encourager avec des câlins et de petites friandises lorsqu’il répond bien à vos désirs. S’il manque ces petits gestes, l’animal va s’ennuyer dans vos impositions et dériver vers de mauvais comportements.

Attendre quelques mois

L’éducation à l’âge adulte consiste à désapprendre au chien les manières qu’il s’est déjà apprises et lui en inculquer de nouvelles. Le chien a son propre langage et comprend par ses sens. Bien qu’étant un animal intelligent, il y aura quelques difficultés pour lui changer ses manières de vivre. Il est donc plus avantageux de commencer par un terrain vierge. Avec le chiot de 2 mois ou environs 4 mois, vous n’avez qu’à trouver la bonne méthode.

Cependant, un chiot d’au plus 2 mois est éventuellement plus turbulent, peu concentré, curieux et assez motivé. Il accepte donc lentement l’éducation qu’on lui donne, car, il ne maitrise pas encore ses émotions. Il faut donc un peu plus de patience lors de l’éducation d’un chiot. Les exercices qu’on lui propose doivent donc être plus simples et assez courts.

Or, le chiot de 3 ou 4 mois est plus mature, il sera plus calme et moins distrait. Il recevra plus facilement les instructions par exemple en ce qui concerne la propreté. Attendre que votre chien ait 3 ou 4 mois maximum avant de commencer son éducation n’est donc pas un crime.

L’intérêt d’éduquer son chien

socialisation canine

Consacrer du temps à l’éducation de votre canin à des avantages pour vous et pour l’animal. Votre chien devient un animal docile qui obéit à vos ordres. Sa sécurité est assurée, il assure la vôtre et celle de votre famille. Il se sent bien et utile dans sa nouvelle demeure et devient votre compagnon fidèle.

Votre chien se sent utile

L’espèce canine a la particularité de vouloir se rendre utile à son maître. Or, son éducation à plusieurs volets : la propreté, l’obéissance, la canalisation de ses émotions… Ainsi, en ce qui concerne l’obéissance, les ordres que vous donnez à votre chien font qu’il se sent bien et utile. Il aimera davantage ce groupe d’humains avec qui il vit, et qui lui donne des ordres avec des cadeaux à l’appui.

Votre chien avec l’éducation que vous lui donnez peut donc bien vous accompagner où vous voulez. Il saura vous aider pour la chasse, il pourra vous accompagner dans le parc, faire du sport… Toutes ses tâches font que votre chien se sentira bien physiquement et mentalement.

Pour la fidélité de votre animal

Tout comme le cheval, le chien est un animal très fidèle à son maître. Pour arriver à cette fin, il faut réussir son éducation. Le processus d’instruction du chien implique plusieurs faits. Pour lui apprendre à obéir, on lui donne les exercices impliquant des ordres. En exemple, demander au chien de s’assoir, d’aller au-dehors, d’arrêter d’aboyer…

Pour l’amener à aimer obéir, on lui offre des câlins et de petits cadeaux qu’il aime. L’animal apprend donc à s’habituer à vous et à vous aimer. De plus, l’invitez à rester dans votre chambre ou lui définir son territoire que vous visitez de temps en temps, le nourrir à des heures précises son autant d’actes qui créent de la proximité entre votre chien et vous.

Pour la sécurité du chien et la vôtre

Inculquer des valeurs à votre chien vous protège et le protège également. Par exemple, si vous prenez l’habitude de faire de la course avec votre chien, vous aurez l’occasion de lui interdire de courir après tout ce qu’il voit sur le chemin. Ainsi, il ne risque pas de courir pour traverser la chaussée à votre insu.

De plus, la socialisation que vous lui aurez apprise permettra qu’il évite de se battre avec tout autre chien qu’il voit au-dehors. Vous le protégez donc des accidents et des risques de contracter des maladies auprès d’autres animaux.

Par ailleurs, votre sécurité est aussi assurée si votre chien est bien dressé. En réalité, il n’est pas rare de voir des propriétaires courir derrière leurs chiens pour éviter qu’il fasse des bêtises. Un chien bien éduqué vous protège aussi contre les accidents. De plus, il sera moins brutal quand il joue avec vos enfants. Aussi, ne laissera-t-il pas des inconnus approcher votre progéniture quand vous n’êtes pas à la maison.

Pour plus de complicité

plus de complicité avec sa canine

Éduquer votre chien vous donne l’occasion de vous créer un ami avec qui vous pouvez discuter quand vous allez mal. Lors des exercices éducatifs, vous pouvez discuter avec l’animal. Il vous comprend plus qu’un humain et vous gratifie des signes de compassions.

À chaque ordre que vous lui donnez, à chaque câlin et chaque friandise il apprend à comprendre votre langage pour vous tenir compagnie quand il le faut. Il pourra même deviner quand vous êtes stressé pour partager sa bonne humeur quotidienne avec vous.

Technique d’éducation d’un chien

Pour dresser son ami canin, il existe quelques méthodologies basiques et simples qu’on peut conduire soit même. La plus ancienne : la méthode positive. C’est une méthode très efficace qui consiste à récompenser le chien lorsqu’il assimile un exercice. Elle demande de consacrer environ 10 minutes à son chien pour lui donner des ordres. À chaque exécution, il convient de le féliciter avec un câlin, une caresse ou une friandise.

Une deuxième méthode consiste à utiliser les accessoires canins pour stimuler le réflexe de l’animal. Il faut dans ce cas apprendre à l’animal à reconnaitre le rôle de chaque objet. En lui montrant la clé de sa cage, il s’est que c’est l’heure de la balade, à la vue de son plat de repas, il devine que c’est l’heure de manger… On peut aussi compléter d’autres objets tels que le ballon, qu’il va assimiler à leur de jouer.

La méthode du clicker training aussi est intéressante. Elle demande juste d’actionner un clic à chaque fois que l’animal obéit et qu’on veut le récompenser. Avec le temps, il suffira d’actionner le clic pour qu’il ait de l’engouement à vous obéir. D’autres méthodes plus complexes existent et sont pratiquées par les spécialistes. En exemple, la méthode de la chasse que l’on peut plutôt faire avec un chien de chasse et ou de la défense.

Les tarifs d’un cours d’éducation de chien

Il existe des professionnels qui accompagnent dans l’éducation canine. Généralement, le besoin de se faire aider survient lorsque l’animal est trop têtu ou a déjà acquis des comportements peu plaisants. Le budget à allouer pour l’éducation d’un canin dépend du temps consacré à cette tâche. De plus, le tarif peut varier en fonction de votre choix : le tarif d’un professionnel ou un club.

Les clubs sont moins chers que les particuliers. Mais, ils adoptent plus une technique généraliste ou le chien passe des jours avec d’autres animaux de sa race. Ceci renforce encore plus sa sociabilité. Avec les particuliers, le tarif peut être évalué à l’heure ou au nombre de séances. Ce sont généralement des forfaits variant entre 85 euros et 200 l’année avec deux séances par semaines en moyennes (clubs canins).

Pour des particuliers spécialistes, le tarif peut aller à 40 euros l’heure. Pour faire le meilleur choix, vous pouvez consulter les prix de plusieurs clubs ou particuliers diplômés sans oublier de vous renseigner sur les méthodes utilisées.

En résumé, éduquer son chien vous permet de vous déplacer avec votre chien sans vous soucier de ces comportements. Il garantit la sécurité de la maison en votre absence et s’assure de protéger vos enfants. Pour l’éduquer, il est important de commencer dès le jour où il est déposé dans votre maison.

Plusieurs méthodes sont disponibles pour le faire. Si le chien est déjà trop âgé avec des comportements difficiles à contrôler, vous pouvez faire appel aux spécialistes pour qu’il vous aide. Leurs tarifs varient suivant le traitement et le temps de travail. Ils sont quand même abordables et à la portée des portefeuilles légers.

Passionné par les chiens depuis ma plus tendre enfance, je me forme pour devenir éducateur canin à domicile, un rêve qui deviendra bientôt réalité ! J'ai créé ce blog pour partager ma passion pour les chiens, mon apprentissage du métier, ainsi que les meilleurs conseils pour dresser son chien ou son chiot dans les règles de l’art. Merci pour votre visite et bonne lecture !

Dressage Chien