Éducation chiot : les techniques de dressage qui marchent

L’éducation canine commence dès le plus jeune âge. Seul un chiot dressé à temps peut devenir un chien obéissant. Il existe plusieurs techniques de dressage pour éduquer un chiot, mais il n’est pas nécessaire de faire appel à un dresseur. En respectant de A à Z les règles du dressage canin, vous pouvez très bien apprendre les essentiels de la vie en communauté à votre toutou.

Ces règles ne sont pas difficiles à suivre, et elles sont accessibles à tous les maîtres. D’ailleurs, il est possible de procéder au dressage en adoptant des méthodes personnelles une fois que l’on a compris la technique de base. Le fait est que chaque chien soit unique et seuls sa mère adoptive ou son père d’adoption peuvent déceler sa particularité pour ensuite lui inculquer une éducation positive.

Dans tous les cas, pour bien dresser et éduquer son chien, il faut connaitre quelques bases, et nous allons vous aider dans cette voie.

Pourquoi éduquer un chiot ?

L’éducation d’un chiot est très importante quand on veut préserver la propreté de sa maison, et quand on veut faciliter la prise en charge de l’animal dans le temps. Le bon comportement chez un chien est initié dès qu’il est tout bébé. Pour qu’un chien obéisse aux gestuelles du maître, et pour qu’il comprenne ce qu’il peut et ce qu’il ne peut pas faire, il faut l’accompagner très tôt.

Si vous avez manqué d’éduquer votre chiot, il faudra faire appel à un dresseur pour lui inculquer les comportements non acquis à temps. Autrement, il risquerait de vous mener la vie dure !  

Quelles techniques utiliser pour éduquer son chiot ?

L’éducation d’un chiot n’a rien de bien sorcier. Si vous adoptez un chiot pour la première fois, vous allez peut-être avoir quelques doutes sur le sujet. Toutefois, vous pouvez facilement gérer le comportement de votre chiot si vous suivez quelques règles essentielles.

L’éducation d’un chiot touche tous les domaines de sa vie d’adulte. Il faudra l’apprendre à rester propre dans son environnement, à adopter les bons gestes pour bien se comporter à la maison et en société et à obéir aux ordres de base.

Les 12 points qui suivent vous permettent d’éduquer correctement votre chiot :

1. Le tapis pour l’apprentissage de la propreté

Il est très important d’apprendre la propreté à un chiot. Si cette étape est bachotée, l’animal risque de faire ses besoins partout où il le veut même à l’âge adulte. Pour habituer un chiot à la propreté, procurez-vous de tapis d’apprentissage. Ces tapis sont vendus en paquet dans les supermarchés.

Le principe de l’apprentissage de la propreté est simple. Dans la pièce où le chiot passe la plupart de son temps, installez-lui un petit lit et délimitez en fonction de l’emplacement de sa couche les zones où il peut manger et où il peut faire besoin.

Au tout début, vous devez surveiller le chiot. Chaque fois qu’il renifle et qu’il se prépare à faire ses besoins, vous devez le mettre sur le tapis. Il s’habituera très vite à ce rituel et viendra de lui-même sur le tapis pour faire ses besoins.

Jour après jour, rapprochez le tapis de la porte de sortie. Après deux semaines, le tapis devrait se trouver dehors. Vous verrez que votre chiot s’habituera alors à faire ses besoins dehors.

2. Le doudou pour l’encourager à dormir dans son propre lit

On adore nos chiots, mais il n’est pas toujours agréable de les laisser monter sur le lit. Pour que cet incident n’arrive pas, il est très important d’habituer le chiot à sa couchette. Pour ce faire, il faudra user d’une ruse vieille comme le monde : la technique du doudou.

Votre chiot refuse de dormir seul à vrai dire parce qu’il préfère sentir votre présence au cours de son sommeil pour se sentir en sécurité. Pour remédier au problème, laissez un t-shirt usé que vous avez porté dans sa couchette. Le t-shirt porte votre odeur et l’encouragera à rester dans sa couchette !

3. La friandise pour lui apprendre à obéir

Si vous voulez apprendre des gestes typiques à votre chiot, comme s’asseoir, donner la patte, ou encore se coucher, utilisez des friandises. Le principe est simple. Chaque fois que vous lui demandez d’exécuter un geste et qu’il obéit, donnez-lui une friandise. Avec le temps, il associera les friandises à l’obéissance, et il s’exécutera tout seul !

4. L’anticipation pour lui faire comprendre ce qu’il a fait de bien

Vous pouvez également utiliser la technique de la récompense par les friandises par anticipation. Ici, vous devez récompenser votre chiot, chaque fois qu’il agit bien. S’il fait ses besoins volontairement sur le tapis par exemple, donnez-lui une friandise. Vous pouvez aussi anticiper la récompense s’il vous obéit au doigt alors que vous n’avez rien dit. Chaque fois que votre chiot adopte un comportement sain, récompensez-le. Pour que cette technique ne nuise pas à sa santé toutefois, assurez-vous d’avoir des croquettes bio aux ingrédients bien dosés. Aussi, limitez la dispense des friandises 8 fois par jour au plus.

5. Lui donner des ordres accompagnés de gestes

Donner des ordres accompagnés de gestes à son chiot est plus efficace que de lui donner des ordres vocaux uniquement. Quand vous lui dites de se coucher par exemple, pointez le sol du doigt. Pour lui demander de vous donner la patte, mettez-vous à son niveau et tendez une main. Vous pouvez aussi par exemple taper des mains pour lui signifier de sortir d’une pièce. Autres gestes d’accompagnement pour dresser son chiot : cliquer des doigts en l’appelant pour qu’il vienne à vous, pointer l’horizon du doigt et pour le jeu du « va chercher ».

6. Dire des mots clés pour mieux lui faire comprendre les situations

Le chien est un animal très intelligent. Il est très doué pour comprendre les situations et pour agir en conséquence. S’il vit tout seul ou s’il erre dans les rues, il apprend cela instinctivement. Pour que cela fasse effet chez vous, accompagnez-le avec des mots clés.

Quinze minutes après que le chiot ait mangé par exemple, dites-lui « viens, pipi, caca » en l’incitant à se mettre sur son tapis d’apprentissage. Chaque fois qu’il entendra les mots « pipi et caca » après cela, il saura qu’il doit faire ses besoins au bon endroit.

Si vous trouvez qu’il ne boit pas assez d’eau, vous pouvez aussi utiliser la même technique en disant par exemple : « viens boire » et en insistant sur « boire » tout en l’attirant vers sa gamelle d’eau.

7. Ne pas céder à tous ses caprices

Le chiot est un animal très capricieux. Le souci est qu’une fois que vous lui cédez, il comprendra votre faiblesse et en profitera toute sa vie. Donc, soyez ferme avec votre chiot. S’il demande à dormir avec vous, guidez-le vers sa couchette et ne cédez pas. S’il insiste pour une promenade alors qu’il n’est pas encore l’heure de la promenade, faites-lui comprendre que vous n’allez pas le promener de suite. Quand il refuse de manger ce qu’il y a dans sa gamelle, ne lui donnez pas systématiquement autre chose. Ne le regardez pas et laissez cette même nourriture dans la gamelle pendant un moment. Vous verrez qu’il finira par manger après quelque temps s’il a vraiment faim.

8. Lui apprendre à aimer les bains dès son plus jeune âge

Les chiens n’aiment pas toujours les bains. Les seules personnes capables de leur faire aimer le bain sont les toiletteurs. Pourtant, vous n’allez pas toujours emmener votre chiot chez le toiletteur chaque fois que sa fourrure se tache !

Donc,  il faudra lui apprendre à aimer les bains dès son plus jeune âge. Attention, il ne faut commencer à faire prendre son bain à un chiot que quand il aura effectué tous ses vaccins. Il doit acquérir un système immunitaire capable de le protéger des coups de froid avant son premier bain. Idéalement, le premier bain se fait à l’âge de trois mois. Aussi, attendez qu’il fasse beau et chaud et séchez-le immédiatement après la toilette.

Pour lui faire aimer le bain, lavez votre chiot dans une petite cuvette et avec de l’eau chaude. Massez-le légèrement pour qu’il puisse sentir à quel point le bain est agréable.

9. Le nourrir ponctuellement

La ponctualité est une excellente chose. Pour que votre chiot puisse avoir de bonnes habitudes, apprenez-lui la ponctualité. Le nourrir à des heures fixes lui permettra de réguler sa digestion à dans les mêmes délais chaque jour. En nourrissant votre chiot à la même heure tous les jours, vous savez donc systématiquement quand vous devez l’inciter à aller sur le tapis. S’il fait déjà ses besoins dehors, vous saurez aussi quand vous devez le faire sortir de la maison.

Nourrir son chiot à des heures fixes est très important quand on parle de l’éducation d’un chiot.  Par ailleurs, cela permet de préserver la santé du chien.

10. Le promener ponctuellement

Pour les promenades, il est aussi préférable d’être ponctuel. Quand le chiot est habitué à se promener à des heures fixes, il est moins agité, car il réserve son énergie aux activités en extérieur. Oui, les chiens sont intelligents à ce point, et c’est pour cela qu’il convient de les éduquer dès leur plus jeune âge.

Donc si vous voulez que votre chiot se tienne bien, ou qu’il soit moins agité en dehors des heures de promenade, promenez-le à des heures fixes !

11. Lui apprendre à socialiser assez tôt

Apprenez votre chiot à socialiser à partir de ses 2 mois. Quand il se sépare de sa mère, il devient plus réceptif du monde extérieur à l’âge de 2 mois. A ce stade, habituez-le à votre présence. Mais aussi, apprenez-le à  socialiser avec les autres animaux domestiques de la maison. Ne l’éloignez ni du chat ni des gros chiens. Il faut qu’il puisse sentir qu’il vit avec d’autres animaux et qu’il peut très bien cohabiter avec eux. Autrement il risquera de ne jamais s’habituer à la vie en communauté.

D’ailleurs pour éduquer un chiot à la vie en communauté, il est toujours une bonne idée de l’élever avec un chat qui a le même âge que lui !

12. L’habituer au transport en cage

Vous emmènerez votre chiot en voyage, même si ce n’est que pour aller chez le vétérinaire. Pour éviter les traumatismes, mais aussi pour dresser le chiot au transport, habituez-le à voyager en cage. Dès qu’il n’est qu’un tout jeune chien, placez-le dans une cage quand vous l’emmenez en voiture. Il s’habituera à ce mode de voyager rapidement et vous aurez moins de souci pour le transporter en voiture ou même en avion.

Conclusion

L’éducation canine est une affaire de dressage commençant dès le plus jeune âge du chiot. Quand on parle de dressage de chien, on ne parle pas uniquement de lui donner des ordres ou de lui faire faire exécuter des gestes. Quand on dresse un chiot, on l’habitue à vivre correctement dans une maison avec des humains. Bien entendu, il faut adopter des manières douces pour cela.

Passionné par les chiens depuis ma plus tendre enfance, je me forme pour devenir éducateur canin à domicile, un rêve qui deviendra bientôt réalité ! J'ai créé ce blog pour partager ma passion pour les chiens, mon apprentissage du métier, ainsi que les meilleurs conseils pour dresser son chien ou son chiot dans les règles de l’art. Merci pour votre visite et bonne lecture !

Dressage Chien